Remise des insignes de chevalier de l’Ordre national du mérite à Mme Mana YEVU

Discours prononcé par l’ambassadeur à l’occasion de la remise des insignes de chevalier de l’Ordre national du mérite à Mme Mana YEVU, directrice du Centre d’action sociale du Togo (CAST)
Madame la directrice, chère Mana,

En cette journée du 8 mars où les femmes sont à l’honneur, laissez-moi vous narrer l’histoire de l’une d’entre elles, au parcours assurément atypique, dont la vocation, depuis ses plus jeunes années, est de consacrer sa vie aux plus démunis de ses frères et soeurs. C’est évidemment de vous que je parle ici.

Après l’obtention de votre baccalauréat, vous qui déjà très jeune vous êtes engagée auprès des patients hospitalisés, envisagez d’étudier la médecine. Mais, faute de moyens financiers, vous vous orientez vers l’apprentissage d’un métier manuel. Repérée pour vos talents de dessinatrice, vous intégrez alors l’école des Beaux-arts de Lomé. Diplômée, vous créez un atelier d’art qui prospère dans les années 1980, tandis que votre désir de devenir pasteur et d’aider les plus faibles ne cesse de grandir.

Quelques années plus tard, lors d’une exposition, la rencontre d’une Suissesse, à laquelle vous faites part de l’« appel » que vous avez entendu et dont le père est pasteur, vous permet d’assouvir ce désir. Vous intégrez ainsi en 1986 une école biblique en Côte-d’Ivoire. A votre retour au Togo, vous devenez l’une des premières femmes pasteur du pays et occupez un poste d’aumônier des hôpitaux et prisons du Togo.

Souhaitant parfaire votre formation, vous décidez de partir en Suisse, en Autriche et en France où vous obtenez votre maitrise en théologie. En 1995, vous créez un orphelinat à Kpalimé, le Centre d’Action Sociale du Togo (CAST), et fondez l’année suivante l’association française « Avenir Togo » dont vous devenez directrice des programmes.
La formidable détermination dont vous avez su faire preuve au cours de ces vingt dernières années pour professionnaliser, équiper et rendre autonome l’orphelinat a fini par porter ses fruits. Aujourd’hui, le Centre prend en charge 350 jeunes orphelins et handicapés dans des conditions qui ne cessent de s’améliorer.

Au fil des années, vous avez a su vous entourer d’un personnel qualifié tout en diversifiant les sources de financement. Parrainage, vente de produits artisanaux, organisation de séjours touristiques ou encore création de nombreuses activités génératrices de revenus… les exemples ne manquent pas pour illustrer votre engagement sans faille et votre dynamisme.

Madame la directrice, chère Mana, au nom du Président de la République française et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons chevalier dans l’Ordre national du mérite.

Dernière modification : 10/03/2014

Haut de page