Formation du 3e bataillon togolais pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) (25/06/2015)

La formation du 3e bataillon des Forces Armées Togolaises (FAT) pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a débuté le lundi 15 juin pour deux semaines, au Centre d’Entraînement aux Opérations de Maintien de la Paix.
Les 850 membres des FAT sont formés par un détachement d’instruction opérationnel des Eléments Français du Sénégal, basés à Dakar. L’objectif est de mettre en condition opérationnelle des soldats qui vont, pendant une année, assurer la mise en œuvre de la résolution 2164 du 25 juin 2014 concernant le Mali. En effet, par l’adoption de cette résolution, le Conseil de Sécurité des Nations-Unies a décidé d’axer le mandat de la MINUSMA sur des tâches prioritaires telles que la protection des civils, l’appui au dialogue politique national et à la réconciliation nationale, la reconstruction du secteur de la sécurité et la promotion et la protection des droits de l’homme
Le Togo s’est engagé très tôt aux côtés de la France pour venir en aide au Mali face au risque terroriste. Les menaces ne se sont pas dissipées et cette coopération entre la France et le Togo est un appui supplémentaire au rétablissement de l’autorité de l’Etat dans un pays ami.

La fin de cette formation a été marquée par une cérémonie le 25 juin au Centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix dans le quartier d’Adidogomé. Les membres de l’Etat-major général présents et l’ambassadeur de France ont pu assister à des démonstrations avant de remettre les certificats aux hommes du 3e bataillon et de prononcer les discours.
Retrouvez ci-dessous les photos de la visite ainsi que le discours de l’ambassadeur. D’autres photos sont disponibles sur la page Facebook de l’ambassade.

PDF - 196.8 ko
Discours de l’ambassadeur

Dernière modification : 04/08/2015

Haut de page